icone titre
Insolite > Collectionnite aiguë
Collectionner les fusils  eau, une occupation comme une autre ? Article de Michel LITOUT, publié le 23 novembre 2011 dans "L'Indépendant" (Perpignan).

Tout le monde a un jardin secret, une passion qui se transforme parfois en collectionnite aiguë. Timbres, pièces de monnaie, cartes postales : face à la trilogie reine, il existe quelques spécimens originaux. Ils étaient discrets, ils sont devenus publics, leur passion les ayant poussés à s'exhiber sur un site internet ou un blog.

Tel un inventaire à la Prévert, on trouve de tout dans ces passionnés toujours à la recherche de la pièce rare, celle qui va relancer leur intérêt. Particulièrement d'actualité ces derniers jours : l'hélixophilie. Collectionner les escargots (du moins les objets les représentant) est très à la mode en Bourgogne. C'est Skargofolie qui l'explique sur son site présentant ses tirelires, bibelots, jouets et autres ustensiles de bureau.

Parmi les plus étonnants, saluons ce collectionneur de gonviers, des étuis à pierre à aiguiser les faux, cette spécialiste des wakouwas, petites figurines qui s'articulent à l'aide d'un bouton poussoir ou le créateur du musée du sac plastique publicitaire (plus de 20.000 pièces). Et puis il y a ces collectionneurs à la limite de la folie tant leur passion est bizarre, telle cette consommatrice conservant tous ses tickets de caisse (plus de 4.000).

Reste la perle : le collectionneur de sacs à bord. Vous savez, ces sacs en papier que l'on vous met à disposition dans les avions pour vomir. Oui, ça aussi se collectionne, se montre et s'échange sur internet !

Michel Litout

Site bas