icone titre
Notes de colloques
Collections et communication d'entreprise - L'art et la mémoire - Note introductive
Collections et communication d'entreprise - L'art et la mémoire
Note introductive
par Andrea Catellani et Axel Gryspeerdt

Fondée en 1994, Recherches en communication est une revue scientifique internationale éditée à l'initiative du Centre de Recherche en Communication de l'UCL.
Son numéro 45 publie un dossier rassemblant des contributions présentées au colloque « Collection et communication d'entreprise - L'art et la mémoire » coorganisé en 2016 par le Laboratoire d'analyse des systèmes de communication d'organisation (Lasco) de l'UCL et la Fondation Collectiana.

 
Aux origines du musée d’entreprise : Musées industriels et commerciaux
Aux origines du musée d'entreprise : Musées industriels et commerciaux
par François Mairesse

Je souhaiterais établir, dans cet article, à travers la création de quelques musées emblématiques comme le Conservatoire national des Arts et Métiers ou le Victoria & Albert Museum et de deux catégories spécifiques d'institutions – les musées d'art industriels et les musées commerciaux –, le fait que les musées d'entreprise, loin d'apparaître comme une excroissance un peu embarrassante dans le monde des musées, s'inscrivent au cœur de son histoire et de ses enjeux actuels.

 
Les collections de part et d'autre du miroir. Collections d'entreprise et entreprise objet de collections ?
Les collections de part et d'autre du miroir.
Collections d'entreprise et entreprise objet de collections ?
par Anne Collet Parizot

La marque Michelin est un miroir à double face reflétant les expériences de l'entreprise et celles des parties prenantes par rapport à un objet commun : les collections. Quel état des lieux des collections Michelin ? Quel sens l'entreprise attribue à ses collections ? Comment elle les intègre à sa stratégie de communication notamment en termes de valorisation de l'organisation ? Qui sont les collectionneurs et quelles motivations les animent ? La présente communication dévoile les motivations et les perceptions des acteurs participant à la conservation de ce patrimoine à la fois historique, culturel, mémoriel et affectif. Elle s'appuie sur des enquêtes auprès des divers acteurs institutionnels, associatifs et particuliers.

 
Les collections de l'industrie du luxe : requalification symbolique & communication ostentatoire
Les collections de l'industrie du luxe :
requalification symbolique & communication ostentatoire
par Eleni Mouratidou

Organisé autour de valeurs telles que la rareté, la sélectivité et la qualité, le luxe regroupe des secteurs d'activités différents : joaillerie, horlogerie, mode, design, cosmétiques, parfums, vin, automobile. Malgré cet univers axiologique, le luxe doit faire face, notamment au travers des stratégies communicationnelles, à une contrainte majeure : celle de son industrialisation. Cette contribution interroge l'exposition des collections de l'industrie du luxe - et plus précisément de la mode - en tant que dispositifs permettant de faire face à cette contrainte et de maquiller la dimension industrielle du secteur. Bien que les expositions proposées par les acteurs du luxe se donnent à être vues comme une reconstitution historique et une valorisation du patrimoine commercial et symbolique, en l'occurrence, de la mode, elles permettraient également la requalification de l'industrie en question : d'acteur économique elle se transformerait en instance artistique.

 
Patrimonialisation des savoir-faire et résidences d'artistes : un dispositif atypique de collection d'entreprise
Patrimonialisation des savoir-faire et résidences d'artistes :
un dispositif atypique de collection d'entreprise
par Véronique Anderlini-Pillet

Au cœur de l'économie de l'enrichissement, la pratique de la collection a acquis une dimension communicationnelle centrale pour les entreprises. Cette économie qui fait converger art, tourisme, expositions muséales, lieux de vente, industrie et patrimonialisation est principalement celle de l'industrie du luxe et à la patrimonialisation du territoire.
On analyse le dispositif de communication que constitue une collection d'entreprise avec la stratégie de patrimonialisation de la maison Hermès dans une imbrication complexe de sa fondation d'entreprise et de son activité dont le résultat poly-dimensionnel s'expose dans des lieux dédiés des métropoles mondiales. Nous suivons ainsi une transfiguration d'objets et de pratiques qui, sans obtenir l'aura de l'œuvre d'art, participent à un processus d'artification et de patrimonialisation de la marque.
Dans l'ère contemporaine du triomphe de l'esthétisation, la collection d'entreprise comme l'art apparaît à la fois comme un processus de communication d'une expérience et un marquage identitaire.

 
La communication des musées d'entreprise en Provence et
la construction de la provençalité
La communication des musées d'entreprise en Provence et
la construction de la provençalité
par Lise Renaudet Laure Marchis-Mouren

Face à un besoin de transformation du discours publicitaire, le musée d'entreprise pourrait bien être une nouvelle stratégie communicationnelle permettant d'allier arguments culturels et commerciaux. En intégrant une exposition patrimoniale à un espace de promotion des produits commerciaux, ces institutions deviennent des acteurs de la patrimonialisation. Mais comment arrivent-elles à articuler culture et économie ? Comment les stratégies patrimoniales et institutionnelles s'articulent-elles ? S'entremêlent-elles ou cohabitent-elles ?

 
Paradoxes et bilan critique des processus de patrimonialisation dans les
industries aromatiques de Grasse
Paradoxes et bilan critique des processus de patrimonialisation dans les
industries aromatiques de Grasse
par Paul Rasse et Vincent Lambert

Après avoir été une industrie florissante, à partir années soixante-dix, la parfumerie grassoise paraissait s'être engagée sur la voie inéluctable du déclin, à l'instar de bien d'autres fleurons industriels. Et pourtant, un demi-siècle plus tard, les entreprises de production des matières premières aromatiques implantées à Grasse et dans ses environs affichent une belle santé et continuent de représenter un élément particulièrement conséquent de l'identité et du tissu économique de la cité. Leur redéploiement s'est accompagné de nombreuses d'initiatives, tout à la fois désordonnées et foisonnantes, passant par la valorisation de cette histoire et par la constitution de collections patrimoniales.

 
Lorsque château rime avec musée :
entreprises viticoles et espaces muséographiques
Lorsque château rime avec musée :
entreprises viticoles et espaces muséographiques
par Julie Deramond

Dans le Bordelais, des viticulteurs et négociants ouvrent en leur château des espaces muséographiques à côté des espaces dévolus à la dégustation. Notre propos est d'étudier ces musées d'entreprise girondins hors normes (Cousserand, 2009), qu'il s'agisse des musées des châteaux de Mongenan, Maucaillou et Lagueloup, du jardin de sculptures du château d'Arsac, de la salle L'Art et l'étiquette du château Mouton Rothschild et en contrepoint de la maison Lillet, dans le contexte global de la stratégie de communication menée au sein de ces organisations, suivant une perspective sémio-pragmatique, ancrée en muséologie. Ces musées, par leurs collections et la façon de les mettre en scène, tiennent du musée de société, du musée d'art ou du musée de marque et donnent une image différente de l'entreprise qui les a vu naître et du vin en général, communiquant sur des valeurs telles que l'authenticité, la tradition, le luxe et la notabilité.

 
Lorsque château rime avec musée :
entreprises viticoles et espaces muséographiques
Portrait des musées d'entreprise en France
par Roma Lambert

L'enjeu médiatique et promotionnel que représente l'exposition du patrimoine a été perçu par un certain nombre d'entreprises depuis le XIXe siècle, et certaines d'entre elles se sont lancées dans l'aventure muséale. Ces tentatives restent multiformes et la meilleure façon de rassembler ces « musées d'entreprise » reste une étude expographique de leurs espaces. Sur une étude de 104 musées français, des invariants propres à ce genre muséal ont pu être dégagés sur la base de quatre critères muséographiques et communicationnels, permettant ainsi de dresser le portrait des musées d'entreprise tels qu'ils se présentent actuellement en France.

 
De la collection d'entreprise Bull jusqu'au Computer Museum NAM-IP à Namur
De la collection d'entreprise Bull jusqu'au Computer Museum NAM-IP à Namur
Contribution de Gilbert Natan au Colloque “Collections et communication d'entreprise. L'art et la mémoire”, qui s'est tenu à Bruxelles le 22 mars 2016.
 
Prométhéa, Association pour la promotion du mécénat d'entreprise
Prométhéa, Association pour la promotion du mécénat d'entreprise
Contribution de Donatienne de San au Colloque “Collections et communication d'entreprise. L'art et la mémoire”, qui s'est tenu à Bruxelles le 22 mars 2016.
 
The art collection and the Lhoist Group
The art collection and the Lhoist Group
Contribution de Pascale van Zuylen au Colloque “Collections et communication d'entreprise. L'art et la mémoire”, qui s'est tenu à Bruxelles le 22 mars 2016.
 
Colloque : Les collectionneurs sont-ils des personnes insolites ?
 
Site bas